top of page
Image headerFichier 4.webp

Marvin Hippocrate

Rechercher

"Guerre d'intérêts"

Dernière mise à jour : 16 août 2023

Sport et média


Contexte

Marketing et politique

Comme nous le disons souvent, le design graphique est présent partout dans notre vie de tous les jours et ses tendances peuvent être trouvées dans tous les domaines comme le sport. Ce monde-ci change très vite, tout comme les messages visuels qui l’entourent, se transformant petit à petit en lutte pour la visibilité. L’ultime moyen pacifique de se départager depuis la nuit des temps devient le terrain de chasse des industries et gouvernements.



Design et graphisme

Le design occupe une place importante dans le monde du sport. Les sponsors et les équipementiers l’ont très bien compris. Lors de la conception d’un équipement sportif, ils prennent en compte les matériaux, l’ergonomie, les lois de la physique et l’esthétisme pour permettre aux athlètes de réaliser des performances toujours plus impressionnantes.


Problématique


Comment le commerce et la politique s'immiscent dans le sport au détriment de son histoire ?

Définitions

Sport

L’activité physique qui se déroule dans la direction du jeu et de l’effort, et dont la pratique exige un entraînement méthodique et le respect des règles.


Média

Procédé qui permet la distribution ou la communication d'œuvres, de documents ou de messages audio ou audiovisuels (presse, cinéma, affichage, radiodiffusion, télédiffusion, vidéographie, télévision par câble, télématique, télécommunication).


Graphisme

Discipline artistique qui vise à traduire visuellement des informations, des messages ou des idées.


Design

Discipline visant à une harmonisation de l'environnement humain et technologique. Le design est une méthodologie de résolution de problèmes qui permet de piloter l’innovation, développer la réussite des entreprises, menant à améliorer la qualité de vie de l’homme.


Minimalisme

La neutralité commerciale dans le sport

Afin de toucher un public plus large, une majorité des entités morales ont recours à la refonte de leurs identités en adoptant le minimalisme. Qu’il soit simplement un logo ou une identité visuelle complète. La neutralité d’une communication et donc d’un produit permet d’élargir sa cible en ne dévoilant aucun ou très peu de messages véhiculaire et ou vernaculaire afin de ne pas cibler une seule catégorie sociale ni en choquer une autre. Le but du minimalisme étant d’être le plus simple et le plus universel possible. De ce fait, beaucoup d’entités sportives optent pour une identité simplifiée et ouverte à tous afin de ne privilégier aucune catégorie sociale, au détriment de sa propre histoire.


Football Club de Metz


En accord avec la tendance aux créations de plus en plus épurées, le FC Metz a dévoilé en 2019 un nouveau logo extrêmement sobre représentant simplement une version stylisée La Croix de Lorraine. Ce choix fait suite à un sondage du club demandant aux supporters quel était le symbole représentant le mieux le club ? Parmi les 3000 participants 69% ont affirmé que c’était La Croix de Lorraine. Cette nouvelle identité à ensuite été dévoilée sur les réseaux sociaux et a suscité beaucoup de réactions négatives notamment sur Twitter où les supporters n’ont pas caché leur mécontentement.


Detroit Pistons


Retour aux sources. Ce logo fera beaucoup plus l’unanimité au sein des fans. Le club est retourné vers son histoire et a décidé de revenir au logo historique des pistons reflétant parfaitement l’état d’esprit de la franchise.


Fédération Française de Rugby


Le coq de 2019 lui donne une nouvelle image afin d’atteindre un nouveau public. Le minimaliste du coq à travers ses courbes et sa simplicité est destiné aux plus jeunes générations ainsi qu’au développement du marketing entre la FFR ( Fédération Française de Rugby ) et France Rugby ( équipe de France ), qui sont deux entités apparentées.


Viking Caen Handball


Le club change d’identité visuelle en 2021 après quelques années compliquées en championnat. Le vikings est alors simplifié de par des formes géométriques en gardant le rouge du club et en intégrant le jaune qui sera la couleur de la face du vikings. Celle-ci sera et est jusqu’à présent la deuxième couleur du club après le rouge. Ce logo symbolise un renouveau du club qui se démocratise dans sa région et qui se rapproche des sommets du handball professionnel en France.


Marketing

Le marketing à travers les chartes graphiques

Plus qu’une bataille esthétique et identitaire, la communication marketing est un investissement à long terme afin de remporter la guerre des intérêts. Elle nécessite d’attirer le plus grand public possible et le maintenir sous les valeurs de l’entité telle qu’elle soit. En maintenant et en stimulant un public à intervalle régulier, l’objectif de l’entité est d’être le plus que possible dans la vie de son consommateur afin d’en tirer plus de bénéfices. Malheureusement, le marketing et la communication ne sont pas toujours ceux qu’elles prétendent être. Le monde du sport n’y échappe pas et ce voit même polluer par des campagnes commerciales et politiques camouflées en vendeurs de sables auprès des fervents supporters du domaines et des acteurs professionnels qui l’entour.


Jeux Olympiques de Paris 2024

2024 / À partir du vendredi 26 juillet 2024, Paris accueillera les jeux olympiques et paralympiques. Paris 2024 c’est une marque généreuse et audacieuse, à la hauteur du plus grand événement sportif de la planète. La marque Paris 2024 se veut ,humaniste, frondeuse, élégante, passionnée, amoureuse, utopique, insolente, cartésienne, mais surtout française. C’est une marque moderne utilisant les plus belles figures du patrimoine. La charte est composé de 5 éléments principaux: L’emblème de Paris 2024, composé d’une médaille et d’une flamme olympique et Marianne, symbole de la république française. Pour la 1ère fois, les Jeux Olympiques et Paralympiques auront le même emblème pour affirmer une ambition de Jeux révolutionnaires.



Paris 2024 C'est aussi un ensemble de marques institutionnelles, qui élargissent le rayonnement des Jeux Olympiques bien au-delà du milieu sportif : écoles, collectivités, associations, institutions… Les Jeux profitent à tous ! Le programme d’éducation visant à intégrer plus la pratique du sport dans le quotidien des plus jeunes. Le programme visant à réunir différents acteurs et à promouvoir le sport à travers les villes, régions, départements, intercommunalités, associations, clubs et les fédérations. Le programme visant à utiliser le sport comme outil d’impact social pour la santé, l’éducation et l’engagement citoyen.



Une typographie à la française, élégante et raffinée au style art et déco hérité de notre culture et de la performance sportive. Ainsi qu’une iconographie, un mouvement basé sur le geste. Une arche ouverte sur le monde qui est une version géométrique et minimaliste de l’Arc de triomphe.



Formula 1


La Formula 1 ou Formule 1 est une catégorie monoplace et est le championnat du monde automobile attiré. Créée en 1950 et supervisée par l’organisme de la FIA ( Fédération internationale de l’automobile ). De par son domaine d’activité, la formule 1 est très certainement le sport qui c’est démocratisé le plus rapidement derrière le football et le basketball. Pour cause, celui-ci est devenu le laboratoire des avancées technologiques dans le monde et se développe à une vitesse sans précédent en équipant le matériel civil et en rajeunissant sa vieille image de sport masculin ultra polluant. Ce logo réalisé en 1987 signe l’aire de la vitesse et de la réussite dans des années où ce sport à connu les plus grandes légendes de son domaine.



Comme expliqué précédemment, la FIA avait imposé en 2014 l’air de l’hybride à son championnat phare. La Formula 1 à donc dû communiquer en son sens après avoir retravaillé son identité visuelle en 2017. Aux couleurs de Gaya, la communication de la Formule 1 est passée du rouge vif au vert et bleu sur sa campagne environnementale autour de son règlement hybride.



Politique

La politique camouflée derrière les compétitions sportives

Depuis sa médiatisation, le sport se voit prendre en otage par le marketing et la politique. Afin d’influer plus facilement sur leur population, les nations ont plus que souvent recours au sport afin de créer des avis collectifs, faire passer des messages qu’ils soient politiques ou éthiques, raviver des tensions ou en créer. De par la politique, le sport peut également servir de point de pression entre nations et communautés.


« Net zero 2030 »


Comme indiqué dans la partie de sa charte graphique, la Formula 1 doit changer totalement sa communication afin d’attirer un nouveau public et des avis favorables concernant son sport. En ces temps de réchauffement climatique, les enjeux environnementaux sont très importants et la FIA n’y échappe pas. « Net zéro 2030 », à savoir le zéro émission de co2 d’ici 2030, est sûrement la politique la plus importante du championnat automobile. Faisant partie d’un des domaines les plus polluants de la société malgré le peu de pollution qu’émet une monoplace, à comparaison du calendrier du championnat promenant les acteurs de ce sport dans les quatre coins du globe à intervalles irréguliers. Et aux ajouts de plus de courses depuis le rachat de Liberty Media.



La communication de cette campagne est issue de la charte graphique dévoilée en 2017 et reprend les mêmes codes en intégrant le vert et le bleu, se voulant plus rassurant aux yeux des observateurs. À travers cette campagne pouvant être juger de greenwashing, de réel investissement son mené en interne derrière une communication maîtrisée de la par de la Formula 1. En effet depuis 2017, la formule s’est radicalement rajeunie grâce à ses acteurs et un changement radical d’identité mais aussi de part ses promesses et ses actes afin d’atteindre le « net zero » d’ici 2030.



Derrière cette communication, les faits restent quand même mitigés. D’un côté, Liberty Media en rajeunissant l’image de ce sport n’aide pas tellement à tenir les promesses de la FIA en ajoutant des déplacements en avions cargos tous les ans. De l’autre côté, c’est grâce à cette entité si la Formula 1 a la puissance de frappe afin de réduire ses émissions carbone et pouvoir communiquer dessus à un public de moins de 25 ans.


UEFA

L’UEFA est l’association de football professionnel en Europe et gère des compétitions comme la ligue des champions, l’Euro et bien plus encore. Créée en 1954, cette association régule le football européen et unifie les grandes nations du continent après l’une des périodes les plus sombres des temps modernes. Celle-ci prouve également que le sport est un motif de paix et d’entente aux yeux du grand public. Sa communication simple est à l’image européenne à travers l’aspect circulaire rappelant le ballon rond et rendant le logo d’une institution un peu plus amicale.



Lancé en 2008 par l’UEFA, le programme de responsabilité sociale « RESPECT ». À pour objectif principal de travailler sur l’unité et le respect entre les religions, les races et les genres à travers le sport le plus populaire au monde. Cette campagne utilise l’identité visuelle de l’entité à savoir essentiellement le bleu européen ainsi qu’un bleu plus clair et du blanc. Le mot « RESPECT » est en général centré et placé à la droite du logo de l’entité à travers c’est support de communications qu’ils soient numériques ou et imprimable comme une vidéo préventive sur le racisme, des bannières numériques au bord des terrains ou alors les badges faits en broderie.



En 2013, l’entité européen dévoila une vidéo tournée par les acteurs majeurs du sport disant « Non au racisme ». Celle-ci changea radicalement la communication de l’UEFA sur les sujets dits sociaux et vis explosé l’engouement de cette campagne en n’en faisant son moyen de communication principale à côté du programme « RESPECT » et celui du #EQUALGAME visant à promouvoir le fair-play et l’égalité à travers le football européen. Ici l’exemple traité est un match de ligue des champions encadré par l’UEFA en 2020.



Boycott des Jeux Olympiques de Moscow 1980

Les Jeux olympiques de Moscou de 1980 ont été boycottés par les États-Unis et plusieurs autres pays en raison de l'invasion de l'Afghanistan par l'Union soviétique en 1979. L'invasion soviétique a été considérée comme une violation du droit international et une menace pour la paix mondiale, et de nombreux pays en ont été indignés. Les États-Unis et d'autres pays occidentaux ont estimé que participer aux Jeux olympiques reviendrait à approuver les actions de l'Union soviétique.



En conséquence, les États-Unis ont pris la tête d'un boycott des Jeux, auquel se sont joints plus de 60 autres pays. Cela signifie que de nombreux athlètes de haut niveau n'ont pas participé aux Jeux et que le niveau général de la compétition a été réduit. Le boycott a été perçu comme une déclaration politique contre l'Union soviétique et ses actions en Afghanistan, et il a eu un impact significatif sur les jeux et sur la scène mondiale.



Le graphisme a joué un rôle important dans le boycott des Jeux olympiques de Moscou en 1980. Aux États-Unis, les graphistes ont créé des affiches, des logos et d'autres supports visuels pour promouvoir le boycott et sensibiliser le public à ses raisons.Ces créations comportaient souvent une imagerie forte et une typographie audacieuse pour faire passer le message du boycott. Ces supports visuels ont été utilisés dans les marches de protestation, sur les panneaux d'affichage et dans les publicités afin de toucher un large public et d'encourager le soutien au boycott.



Dans l'ensemble, la conception graphique a joué un rôle important dans la formation de l'opinion publique et la promotion des objectifs politiques des deux parties pendant le boycott des Jeux olympiques de Moscou en 1980.


Conclusion


Le marketing et la politique s’immiscent dans le sport à travers une communication épurée, voire subtile selon la portée du message adressé au grand public au profit des pratiques sportives, de leurs histoires, de l'opinion des fans et pratiquants. Et ainsi récupérer plus de notoriété et plus de liquidités.

Par Christopher Kaldjob et Marvin Hippocrate.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page